Elagage, Abattage 2017-03-21T12:50:14+00:00

Elagueur grimpeur

Je réalise les travaux d’élagage et d’abattage. Pour cela, j’ai suivi plusieurs formations, et souscrit à une assurance spécifique pour les travaux d’élagage et d’abattage.

Pour assurer la sécurité de tous (vous, vos bâtiments, moi) j’utilise exclusivement un matériel et des techniques spécifiques à l’élagage. A ce titre, l’ascension et le déplacement dans les arbres se font principalement à l’aide de cordes spécifiques ou grâce à une nacelle.

Les tailles raisonnées en élagage….

La connaissance de la biologie de l’arbre et de son développement s’affine de plus en plus. Il reste encore beaucoup de découvertes à faire cependant depuis quelques années différentes études convergent. Aussi certains usages habituels sont remis en question. C’est pourquoi dans le cadre d’un développement respectueux de l’arbre et d’une cohabitation pacifique avec ses voisins les humains, je pratique une taille raisonnée. Voici principalement les techniques de tailles raisonnées utilisées au quotidien.

Taille de formation

Elle a pour but d’accompagner le développement de l’arbre pour lui donner un port harmonieux et adapté. Elle consiste à réaliser une taille sur l’arbre jeune ou en croissance en sélectionnant les futures charpentières et en formant la tige.

Taille d’entretien

La taille d’entretien a pour but de maintenir le port harmonieux de l’arbre et d’assurer sa sécurité. Elle consiste en la suppression du bois mort, des branches malades, du gui et des croisements de branches. Cette taille limite le risque de chute de branches, réduit la prise au vent et apporte de la transparence à l’arbre sans lui infliger des blessures importantes.

Taille d’adaptation

Son but et d’adapter la forme de l’arbre à son environnement. Il s’agit de s’adapter aux biens situés à proximité : bâtiment, passage de véhicule ou de piéton, ligne Télécom et électrique, voisinage…

Taille architecturée

Elle a pour but de maintenir une forme artificielle. Il s’agit par exemple des formes en têtard, en rideau, en tête de chat.

Taille d’éclaircie

Proche de la taille d’entretien elle a pour but d’apporter de la transparence à votre arbre en allégeant raisonnablement les charpentières.

  • taille arbre naturel 76
  • elagage scie 76 raisonee
  • taille douce 76
  • elagage taille raisonée douce

Les pratiques d’élagage (courantes) à proscrire

La taille radicale et l’étêtage

Cette pratique courante et ancrée dans notre histoire est cependant une véritable mutilation de l’arbre et présente de nombreux dangers.

  • Contrairement aux idées reçues, elle ne rajeunit pas l’arbre. Au contraire, les nombreuses et larges plaies sont autant de portes d’entrée pour les champignons lignivores et la pourriture.  J’abats régulièrement des arbres atteints de pourrissement massif suite à des tailles sévères ou des étêtages. Notamment les bouleaux, les peupliers, les frênes, les saules, les marronniers, les châtaigniers, sont très sensibles à ce genre de coupe.
  • Elle ne diminue pas le risque de chute de branche. Ce type de taille entraîne une réaction massive de l’arbre qui émet de nombreux rejets. Ces rejets sont beaucoup plus fragiles et moins bien ancrés sur le tronc que les branches primaires. Le nombre de ces rejets augmente et accentue, in fine, la prise au vent ; leurs ancrages plus fragiles entraînent un risque de chute de branches. Le tout est associé au développement de champignons et de pourritures.
  • Elle ne permet pas de réduire systématiquement la hauteur de l’arbre. De nombreuses espèces réagissent à ce type de taille en émettant des rejets vigoureux qui poussent aussi haut qu’avant la taille.
  • Elle ne permet pas d’avoir moins d’ombre. La réaction de l’arbre augmente le nombre de rejets et, les nouvelles feuilles portées par les rejets sont plus larges.

Au final ce type de taille est contre-productif. Elle est inesthétique et dangereuse. Elle aboutit bien souvent à la necessité d’une intervention ultérieure (consistant souvent en l’abattage) bien plus coûteuse que l’entretien simple et régulier de l’arbre.

élagage sévère dangereux nuit

L’élagage du dimanche

Il peut être tentant et légitime de s’improviser élagueur pendant son week-end. Un petit arbre ou juste une branche un peu haute à couper…. J’ai une échelle dans le garage, une tronçonneuse…

Sachez cependant que l’utilisation d’une tronçonneuse et les techniques de coupe et d’abattage nécessitent de réelles compétences pour être réalisées en toute sécurité. Par ailleurs l’usage de l’échelle est extrêmement périlleux. En effet, il est courant de voir la branche balayer l’échelle lors de sa chute entraînant dans le même temps la personne sur l’échelle. Sans aucun jugement, je vous laisse le soin de regarder les nombreuses  vidéos d’accidents d’élagage et vous invite à réfléchir avant d’entamer vos travaux.

L’usage abusif des griffes

Je tiens à rappeler que l’usage des griffes est exclusivement réservé au démontage de l’arbre. En effet, lors de la taille il est absolument inutile d’utiliser des griffes. Elles n’apportent aucune aide au déplacement dans l’arbre lorsqu’il est effectué par des spécialistes et elles infligent de multiples blessures à l’arbre. Ces blessures, outre leur coté inesthétique, sont des voies royales au développement de champignons lignivores et à la pourriture.

griffes élagueur abattage