Pourquoi vous ne devriez pas élaguer votre arbre vous-même

Il peut être tentant d’élaguer votre arbre vous-même. Grace à votre échelle ou votre escabeau vous pouvez faire cela tranquillement. Vous maitriser parfaitement votre tronçonneuse.  Vous avez déjà coupé du bois alors, vous connaissez. Vous avez une corde ou un tirefort pour faire basculer l’arbre du bon côté. L’arbre ne touche pas encore les lignes électrique donc il n’y a aucun risque. Bref vous gérez ….

OU PAS !!!!

Si vous répondez à l’une ou a plusieurs de ces affirmations par la positive vous risquez sérieusement de vous mettre en danger !!!!

Quel matériel pour se déplacer dans un arbre à élaguer

Soyez en certain, l’échelle et l’escabeau ne sont jamais des solutions sécurisantes pour couper une branche. Le web regorge de nombreuse vidéo ou l’apprenti élagueur chute de pied d’stalle ! Soit par instabilité de l’échelle, soit par la chute de la branche qui vient faucher l’escabeau. Il peu aussi avoir un effet « catapulte de la branche qui va se relever d’un coup lors de la coupe et vous éjecter de l’échelle… Bref les arboristes grimpeurs sérieux et formés utilise… Des cordes !!!

  • Pour être précis ils utilisent deux cordes appelé rappel d’élagages. Ces cordes sont spécifiques à la profession et n’ont rien à voir avec une corde d’escalade (qui est beaucoup trop élastique pour nos besoins)
  • Un baudrier d’élagage spécifique, encor une fois rien à voir avec les baudriers d’escalade
  • Des descendeurs : soit des cordes a nœud pour réaliser des prussik, Swabish ou Valdotain ou bien des descendeur mécanique comme un zigzag, un Lockjack…
  • Un casque d’élagage : OBLIGATOIRE !!!!! Si votre élaguer ne met pas de casque demandez lui de redescendre et vérifier sont attestation d’assurance ! Non seulement c’est obligatoire mais j’ajouterai qu’un élagueur un tant soit peu sérieux n’envisagerai même pas de monter sans casque ! En effet le déplacement dans un arbre occasionne nécessairement des petits chocs et frottement sur le crâne qui seraient parfaitement insupportable sans casque ! De plus le casque est muni, presque toujours, de protection auditive qui sont elles aussi quasi indispensable vu le bruit que font les tronçonneuse.
  • Plein d’autre cordes, de poulies, des bloqueurs, des mousquetons à trois mouvements, des sangles….

Quel matériel pour utiliser une scie a chaine

Si vous vous sentez en sécurité avec une tronçonneuse ou une elagueuse… vous avez tort ! J’ai malheureusement que même de très bon professionnel, sérieux et avec de l’expérience ont parfois des accidents de tronçonneuse notamment par l’effet rebond ou kick-back. Croire que l’on maitrise parfaitement une tronçonneuse par ce qu’on l’a utilisé quelque heure est illusoire ! Vous maitrisez votre véhicule, pourtant vous ne roulez jamais (je l’espère) sans mètre votre ceinture ?

A ce titre, l’écrasante majorité des élagueurs utilisent

Quel matériel pour démonter un arbre

Lorsque l’on démonte un arbre, les arboristes grimpeur utilisent, entre autre, des griffes qui permettent de se maintenir sur le tronc. Parfois il est nécessaire de retenir la chute des branches ou bien de les diriger vers un endroit éloigné. Pour cela on utilise :

Que faire en présence de ligne électrique.

Surtout RIEN !!! S’il s’agit de ligne électrique non isolée, il peut se former un arc électrique ! Sous certaine condition l’arc électrique peut se faire jusqu’à 5m : Le courant part de la ligne électrique, rejoint la branche d’arbre situé à 5m  en formant un « éclair » puis rejoint le sol  en traversant le tronc. Inutile de vous dire qu’en cas de contact direct entre la branche et la ligne nue, la branche brule.

Dans cette configuration, l’arboriste grimpeur doit faire une DICT et se mettre en relation avec le distributeur d’électricité. Ce dernier pourra soit isoler les lignes au moyen de manchons, soit couper le courant lors de l’intervention.

Pour votre sécurité, faites appel à un arboriste grimpeur.

Vous l’aurez constaté si vous avez consultez les liens de cette page, le matériel nécessaire à l’élagage à un coût important. Ce matériel s’use et a d’ailleurs des dates de « péremption ». De plus les arboristes grimpeurs ont suivi une formation d’au moins un an : Le Certificat de Spécialisation taille et soin aux arbres

Soyez en certain si les professionnels formés à l’élagage investissent lourdement  dans ce matériel, c’est pour une bonne raison : revenir entier chez soi le soir ! Mais bien sur vous restez libre de tenter l’aventure vous-même.