Le lierre est il dangereux pour mon arbre ?

Une véritable croyance règne au sujet du lierre qui serait néfaste pour l’arbre. Non ! Le lierre et l’arbre s’aident l’un l’autre. Le lierre protège l’arbre et l’arbre aide le lierre à accéder à la lumière.

Le lierre étrangle l’arbre ?

Non ! Le lierre n’a aucune capacité à se resserrer autour de l’arbre et sa croissance est en temps normal bien moins rapide que celle de l’arbre. Il ne l’étrangle pas. En revanche, l’arbre et le lierre cherchent tous les deux la lumière. Parfois donc, lorsque l’arbre est dépérissant, le lierre peux prendre le dessus sur l’arbre. Attention, il ne faut pas confondre causes et conséquences ! C’est par ce que l’arbre est dépérissant que le lierre prend le dessus. Pas l’inverse. 

Le lierre est-il un parasite de l’arbre ?

Non, le lierre ne parasite pas l’arbre. Pour parasiter l’arbre, c’est-à-dire utiliser sa sève par exemple, il faudrait que le lierre pénètre dans l’arbre comme le gui par exemple. Or, le lierre à des crampons pour se fixer à la surface du tronc (ou de votre mur) et c’est tout ! Il ne peut donc pas puiser de ressources dans l’arbre (ni dans votre mur d’ailleurs). Ses ressources viennent des racines dans le sol comme la plupart des végétaux.

Le lierre protège-t-il l’arbre ?

Oui au moins en partie. Il limite l’exposition du tronc aux agressions du climat comme les coups de soleil et les gelées excessives. Par ailleurs, c’est un réservoir de biodiversité et de nourriture formidable notamment pour les insectes et les oiseaux et les abeilles.

Pour aller plus loin

Je vous recommande chaudement la lecture du livre  » l’arbre au-delà des idées reçues » de Chritophe Drénou. Cet auteur est l’une des références scientifique les plus reconnus dans le milieu des arboristes et arboriculteurs.